Le président du SESG visitera Edmonton Max à la suite des rapports d’intimidation et de harcèlement sexuel

25 novembre 2016

Le président du SESG, Stan Stapleton, et Nancy Peckford, directrice des politiques, projets et relations avec les médias, se rendront à Edmonton, la première semaine de décembre, pour rencontrer les membres du SESG au sujet des troublants rapports de harcèlement sexuel et d’intimidation à l’Établissement à sécurité maximale d’Edmonton.

Le SESG se préoccupe énormément de la santé et du bien-être de ses membres qui travaille à cet établissement. Des rapports troublants d’inconduite possible par des gardiens de prison à Edmonton Max ont récemment été soulevés par certains membres et dans certains rapports médiatiques.

M. Stapleton et Mme Peckford s’adresseront à autant de membres que possible au cours des prochaines semaines afin de déterminer le type et le niveau d’incidence que ces comportements ont eu sur les membres du SESG. Une déclaration de M. Stapleton sera publiée après ces consultations et après que M. Stapleton aura eu l’occasion de présenter ses conclusions à Don Head, commissaire du Service correctionnel du Canada.

Si vous êtes membre et que vous souhaitez parler à M. Stapleton ou Mme Peckford lorsqu’ils sont à Edmondon, veuillez communiquer avec Richard Girard 613-327-0053 (girardr@psac-afpc.com) ou Bethany Sutton 613-875-2909 (suttonb@psac-afpc.com).