Le SESG accueille avec enthousiasme l'occasion de travailler avec le nouveau gouvernement

21 octobre 2015

Le syndicat des employé-e-s du Solliciteur général (SESG) accueille avec enthousiasme l'occasion de travailler avec les membres du 42e Parlement canadien. En particulier, nous avons très hâte d'échanger avec les députés du gouvernement et de l'opposition en vue de promouvoir une meilleure compréhension du travail remarquable qu'effectuent les membres du SESG pour assurer la sécurité de la population canadienne.

Avec 16 000 membres d'un océan à l'autre, dont 4 000 dans la région de la capitale nationale, nous représentons notamment des agents de libération conditionnelle et des enquêteurs, adjoints et commis de détachement de la GRC qui jouent toutes et tous des rôles clés pour faire appliquer la loi et garantir la sécurité et les droits de la personne du public canadien.

«J'espère que ce nouveau gouvernement va travailler avec nous en vue de garantir la sécurité des Canadiennes et des Canadiens.» a déclaré Stan Stapleton, président national du SESG.

«Nous voulons entre autres nous assurer que des ressources suffisantes et un cadre juridique approprié soient en place pour soutenir la réinsertion des délinquants purgeant une peine de ressort fédéral et pour garantir la sécurité des centaines de milliers de personnes desservies par des détachements de la GRC dans tout le pays».

«Le SESG est également engagé à s'assurer que les Commissariats, à la protection de la vie privée, à l'information, à la magistrature fédérale du Canada, et aux élections fédérales, où travaillent un grand nombre de nos membres, soient en mesure de remplir adéquatement leur mandat», affirme David Neufeld, vice-président national du syndicat.

Les seize vice-présidents régionaux du SESG vont se réunir à Ottawa dans les mois qui viennent pour développer à l'intention du gouvernement fédéral un ensemble de propositions concernant la sécurité publique.

«Nous voulons que nos membres travaillent dans des conditions qui leur permettent d'être aussi efficaces que possible en vue de promouvoir la sécurité de toute la population du Canada» ajoute Stapleton.