Le SESJ change sa façon de traiter les griefs concernant Phénix

11 septembre 2019

Rassemblement de phénix

Plus de 200 000 travailleurs et travailleuses et leurs familles souffrent toujours des conséquences financières et émotionnelles du désastre du système de paye Phénix. La priorité absolue de l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) est de mettre fin à ce cauchemar pour les fonctionnaires fédéraux. L’AFPC dispose actuellement d’un site Web complet consacré à aider les membres aux prises avec des problèmes liés à Phénix et à obtenir de l’aide ou à prendre des mesures.

Récemment, le SESJ a nommé un agent de relations de travail dont le seul rôle est d’examiner et de traiter les griefs liés à Phénix et d’aider à d’autres recours possibles, tels que les « Demandes de remboursement de dépenses ». Cet agent aidera les VPR et les présidents et présidentes des sections locales du SESJ à contribuer à la résolution du plus grand nombre possible de demandes le plus rapidement possible.

De plus, compte tenu du fait que Phénix n’a pas été remplacé ou réparé comme prévu initialement en 2016, il y a eu quelques changements en ce qui concerne la façon dont le SESJ et l’AFPC traitent les griefs. Pour plus d’informations sur ces changements et pour un libellé spécifique à utiliser pour les griefs de rémunération liés à Phénix, veuillez voir notre page Phénix.

Si vous avez besoin de plus d’information ou de soutien pour votre grief de rémunération lié à Phénix, veuillez communiquer avec le président ou la présidente ou un ou une membre de l’exécutif de votre section locale. S’ils ou elles ne sont pas en mesure de vous aider, veuillez communiquer avec votre vice-président régional ou vice-présidente régionale.