​Possibilités en sécurité publique pour jeunes femmes

27 juillet 2019

Grâce à Kirsty Havard, VPR de la C.-B. (SCC), le SESJ a eu l’occasion ce mois-ci d’aider à encadrer les jeunes femmes dans des carrières éventuelles en sécurité publique, dans le cadre d’un programme de mentorat de Sécurité publique Canada.

Le Programme de stages Jeunes femmes en sécurité publique est un stage d’une semaine offert à 21 étudiantes de 11e et 12e année. Il réunit des dirigeantes influentes d’organismes de sécurité et sûreté publique et des étudiantes pour les exposer à des possibilités de carrière en sécurité publique.

Au cours du programme de cette année, Kirsty Havard, VPR de la C.-B. (SCC), a présenté le SESJ et le travail de nos membres. Sa présentation s’inscrivait dans le cadre de la journée de programmation du SCC, qui s’est tenue sur place au Centre d’apprentissage et de perfectionnement correctionnel d’Abbotsford, en Colombie-Britannique. Le programme est conçu pour donner aux participants l’occasion de visiter les organismes de sécurité publique, d’observer les opérations quotidiennes et de rencontrer des dirigeantes efficaces et influentes qui travaillent dans des institutions de sécurité publique.

Ce fut une expérience formidable, dit Kirsty, d’offrir du mentorat à ces jeunes femmes engagées. À l’aide du nouveau manuel du membre du SESJ, Kirsty a expliqué les diverses fonctions dont s’acquittent nos membres pour assurer la sécurité des Canadiens, ainsi que le rôle que joue le SESJ dans le soutien des membres. Elle a également partagé son propre cheminement d’emploi dans les services correctionnels avec les étudiantes. Au dîner, elle a eu l’occasion de rencontrer les participantes et a été heureuse d’apprendre que le programme leur rapporte 15 $ de l’heure pour y assister.

Avant leur journée au SCC, les jeunes femmes ont également rencontré des mentores de la GRC. Sécurité publique Canada affirme que le programme de stages gagne en popularité et reçoit actuellement plusieurs centaines de demandes chaque année.